Actes de Lecture N°134 (juin 2016) : « Pratiques de classe en recherche »

Editorial : « Enfin ! »

Depuis trente ans l’Association Française pour la Lecture (AFL) soutient qu’il faut permettre l’accès de tous à la lecture...
Michel PLEE
page 3

Nous avons lu

« Le voyage-lecture : bibliothèques et écoles associées, ou comment vivre avec douze livres une histoire commune de lecture » (Véronique-Marie Lombard, éd. du Cercle de la librairie)
Comme l’indique le titre, l’idée fondamentale est celle d’un partenariat bibliothèques-écoles, le terme « partenariat » revêtant tout son sens, relayé par celui de coopération et affirmé par cette formule : « travailler “avec” l’autre et non “pour” l’autre ».
Lu par Annie JANICOT
page 8

« Enseigner les savoirs experts, le grand défi de l’éducation du futur » (Dominique Vachelard, éd. du Cygne)
Dominique Vachelard réactive la réflexion autour de la ou des missions de l’école.
Celle clairement et explicitement affichée est de «  former le citoyen de demain en lui donnant les moyens de son émancipation », celle plus implicite et beaucoup mieux réussie est de domestiquer le peuple.
Lu par Christiane BERRUTO
page 10

« De Freinet à la lutte antifasciste (Espagne 1936-1939) » (Marcel Diaz, éd.. Atelier de création libertaire)
Marcel avait 10 ans quand il s’est retrouvé dans la classe de Freinet à St Paul de Vence. Un de ses textes libres a provoqué de violentes réactions de l’extrême droite locale... déjà anarchiste, le petit Marcel ? « Ils ont dit que Freinet fabriquait des révolutionnaires, ce qui n’est pas vrai. Moi, révolutionnaire, ce n’est pas Freinet qui m’a fait. Je suis né révolutionnaire ».
Lu par Dominique SAITOUR
page 12

« Crépuscule des bibliothèques » (Virgile Stark, éd. Les Belles Lettres)
Il serait dommage de passera côté de cet ouvrage qui concentre la douleur ressentie par un bibliothécaire effrayé de ce qu’on fait subir au livre et au lecteur mais surtout qui rassemble tout ce qui se dit, s’affiche, se fait dans le domaine du numérique (« ce faux substantif crâneur et fuligineux »), une « propagande soviétoïde », l’ensemble étant écrit avec une ironique richesse de langue véritablement étourdissante.
Lu par Annie JANICOT
page 12

Articles

-  « Umberto Eco : Nous étions ses lecteurs modèles » . Yvanne CHENOUF
À la suite de la disparition d’Umberto ECO nous avons relu Lector in fabula et L’Apostille du « Nom de la rose »...
page 15

-  « Quelle école ? » Pierre BADIOU
Ce texte synthétique et chronologique décrit, par un déroulé rigoureux et limpide, l’organisation scolaire toujours à l’œuvre, dans la grande majorité des établissements scolaires français.
page 18

-  « Le français n’est pas une langue ! » Jean-Pierre LEPRI
Pour beaucoup, « la » langue française serait « une », sous une forme orale d’abord, cet oral pouvant être noté en écrit (comme les sons de la musique)...
page 20

-  « Réforme de l’orthographe et expertise en lecture » . Dominique VACHELARD
L’agitation récente suscitée par une réforme de l’orthographe datant de 1990 a provoqué bien plus de médiatisation et de polémiques diverses que le fond de la question en aurait mérité...
page 23

-  « Anaïs Vaugelade une œuvre d’une classe folle. » Yvanne CHENOUF
Le groupe local de Compiègne, animé par Solange Dumay, reçoit chaque année un auteur, dans un cadre ouvert incluant les écoles et le collège...
page 27

Dossier : Pratiques de classe en recherche

- Introduction
page 38

-  « Faire bouger les lignes. » Christiane BERRUTO & Stéphane OUALID
L’histoire de l’école maternelle Édouard Vaillant a toujours été intimement liée à celle des différentes recherches-actions impulsées par l’AFL...
page 40

-  « Mise en place d’un entraînement sur elsa, rencontre entre tuteurs. » Collectif
Quatre tutrices, enseignantes en CM1 ou CM2 dans trois écoles différentes, ont accepté de mettre en commun leur première expérience d’entraînement avec elsa...
page 49

-  « Écrire dans une classe de CM. » Thierry OPILLARD
Thierry Opillard décrit un dispositif facilitateur d’écriture pour des élèves de CM...
page 54

Documents joints